Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Que faire quand tout est di - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

Que faire quand tout est dit

« Amare et sapere vix deo conceditur

(« Aimer et demeurer sage, même un dieu le pourrait à peine. »)

 

Publilius Syrus

 

Que faire quand tout est dit, quand les prunelles aimées

N’ont plus de larmes d’amour et quand le jour est mort ?

Courir au gré du vent et des battements sonores

Des ailes des hirondelles le long des champs de blé.

 

Ah, respirer l’azur et le parfum ambré

Des peupliers pensifs, amis fidèles des routes,

Puis, tomber dans l’herbe et écouter les gouttes

De la rosée parler avec l’éternité !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 14 mai 2017

 

Glose :

Publilius Syrus (ou, moins correct, Publius Syrus), né en Syrie vers 85 av. J.-C. et décédé à une date inconnue après 43 av. J.-C., est un poète latin.

Amené esclave à Rome, nommé Syrus d'après sa province d'origine, il est éduqué puis affranchi par son maître en raison de ses qualités intellectuelles, de son humour et de ses talents. Il est le principal représentant de l'art mimique avec Decimus Laberius, chevalier romain qu’il aurait   vaincu lors d'une joute littéraire en présence de César en 46 av. J.-C. Syrus survécut à César et à Labérius et connut le succès à Rome.

On lui doit des mimes, dont deux titres ont été conservés.

On peut aussi lire ses Sentences, série d'aphorismes extraits de ses pièces. Elles incluent des maximes et des observations piquantes, comme « judex damnatur ubi nocens absolvitur » (Le juge est condamné quand le coupable est acquitté). Ces maximes étaient encore appréciées un siècle plus tard par Sénèque.

C'est également à Syrus qu'on attribue la citation « La réputation a une plus grande valeur que l'argent.

 

ENGLISH :

 

When All Has Been Said

‘Amare et sapere vix deo conceditur’

(Even a god finds it hard to love and be wise at the same time)

Publilius Syrus

 

What can we do when all has been said, when the eyes of the beloved

shed no more tears of love and the day is dead?

Run through fields of corn at the will of the wind

and the loud beating of swallows’ wings.

 

Ah, breathe in the blue sky and the amber scent

of pensive poplars, faithful friends of the road,

then fall onto the grass and listen to the drops

of dew speaking with eternity!

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Dimanche, 14 Mai 2017 18:53 )