Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

La chaste géométrie - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

LA CHASTE GÉOMÉTRIE

 

La chaste géométrie, la Véga de Grenade

Les roses dans mes pensées et les lilas du cœur,

Les vers de Shibata et la sublime douceur

De ton regard vierge devant la colonnade !

 

Ô chant inaltérable de l’âme éparpillée,

La danse des peupliers et les cantates des rires !

Et toi, Ahmad Chamlou, le poids de tes soupirs

Comme des couteaux plongés dans mes prunelles navrées.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, le 23 avril 2017

 

Glose :

 

La Véga de Grenade : La Vega, vallée fertile et agricole de Grenade, est indissociable de l’histoire de la ville depuis l’époque arabe. La splendeur de la cité de l’Alhambra ne peut en effet se comprendre sans elle.

Toyo Shibata (柴田トヨ, Shibata Toyo) : poétesse japonaise née le 26 juin 2011 et morte le 20 janvier 2013, à l'âge de 101 ans.

Après que des douleurs au dos ont contraint Shibata à renoncer à son passe-temps qu'est la danse classique japonaise, elle s'est mise à écrire des poèmes à l'âge de 92 ans sur le conseil de son fils Kenichi. Veuve, elle a vécu seule dans une banlieue de Tokyo.

 

Ahmad Shamlou (en persan : احمد شاملو) – 1925-2000, est l'un des grands poètes iraniens du xxe siècle. Son nom de plume était Aléf-Bâmdâd (en persan ا. بامدا, « A-Aube »). Son père étant officier dans l'armée, le petit Ahmad et sa famille durent le suivre et déménager souvent d'une ville à l’autre. Ahmad Shamlou a été rédacteur en chef de plusieurs revues : Mâh-nâmé-yé Keyhân (Cahier mensuel de Keyhan), Ketâbé Haftéh (Cahier de la semaine), Khoushéh (Épi), Ketâbé Djom-éh (fa) (Cahier du vendredi)

Il a fini sa vie dans la complète misère, vivant en reclus et opiomane.

 

ENGLISH :

The Chaste Geometry

The chaste geometry, the Vega de Grenada,

the roses in my thoughts and the lilacs of the heart,

the poetry of Shibata and the sublime sweetness

of your virginal look before the colonnade!

 

O unalterable song of the scattered soul,

the dance of the poplars and the cantatas of laughter!

And you, Ahmad Chamlou, the weight of your sighs

like knives plunged into my pain-pierced eyes.

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges