Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Julio Caccini - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

JULIO CACCINI

« Tout est musique. Un tableau, un paysage,

un livre, un voyage ne valent que si l’on entend

leur musique »

 

Jacques de Bourbon Busset

 

Rester longtemps assis à l’ombre des cyprès

Et écouter, ému, tremblant et ébloui

La monodique clarté de cette musique  hardie

Qui frappe le cœur épris de ses sublimes excès.

 

Athanase Vantchev de Tracy

 

Marrakech, le 15 mars 2017

 

Glose :

 

Giulio Caccini (1551-1618) : compositeur italien de la fin de la Renaissance et du début de la période baroque. Il est le frère du sculpteur et architecte Giovanni Battista Caccini.

Giulio Caccini entre au service des  Médicis en 1565. Il compose des madrigaux, sonnets et airs de style polyphonique, puis s'oriente vers un style monodique dans lequel l'intelligibilité du texte prime: une seule voix chante le texte, les autres voix sont confiées à des instruments. Il introduit dans ses compositions des ornements à l'origine de la virtuosité vocale et du  bel canto.

Ses travaux musicaux sont en liens avec la Camerata fiorentina, un cénacle d'artistes actif à la fin du XVIe siècle, dont il est membre avec son collègue Jacopo Peri. Le mot d'ordre de ce cénacle est de faire revivre le modèle grec, en s'appuyant sur des traités antiques. L'objectif de la musique ainsi composée est de représenter l'âme humaine, de transformer et d'élever l'homme.

 

Monodique (adj.) : Se dit d'un chant à une seule voix.

Hardi, haedie (adj.) : de l’ancien français hardir, du francique *hardjan, « rendre dur ».

Qui ose agir en dépit des risques, des difficultés, qui ne se laisse pas intimider. Qui va au-delà des normes habituelles, qui va franchement de l'avant. Qui ne respecte pas les convenances.

ENGLISH :

Julio Caccini


‘Everything is music. A painting, a landscape,

a book or a journey are only worthwhile if you can hear

their music.’

Jacques de Bourbon Busset

 

Time passes slowly in the shade of the cypress trees

as I listen, trembling and dazzled,

to one bold voice that rings out clearly,

touching my heart, sublime and overflowing.

 

Note: Giulio Caccini: Italian composer (1551-1618)

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges