Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Le livre somptueux (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

LE LIVRE SOMPTUEUX

À L. M.

«  Ὁ χρόνος διδάσκει τοὺς ἀνθρώπους »

Le temps instruit les hommes »)

Locution grecque

 

Le livre somptueux de cet après-midi

Que vos doigts fragiles feuillettent extasiés,

La paix des palmiers et cette simplicité

Des êtres immobiles et des allées fleuries !

 

Que dise, ma Dame, les pages où dorment évanouis

Sous le poids légers des dalles auréolées

Les âmes qui sont parties  pour vivre éthérées

Dans le pays sacré des roses et de l’oubli ?

 

Comme les druides antiques, peut-être vous pensez

Que tout se réincarne, que tout est éternels

Les  buissons, les arbres, que l’astre paternel

 

Ne perd jamais les fastes de sa limpide clarté,

Que dans le Sidh splendide  où vivent les émanents

Une rivière de paix baigne le visage du temps !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, le 14 mars 2017

 

Glose :

Ὁ χρόνος διδάσκει τοὺς ἀνθρώπους (Ho khrónos didáskei toùs anthrópous) – locution grecque qui signifie : Le temps instruit les hommes.

Sidh (n.m.) : le Sith est un monde parallèle à notre monde où vivent qui accueille les êtres féeriques, les dieux, les héros, les rois et et tous ceux qui ont montré courage et loyauté. Les humains qui accèdent au Sidh, sont choisis par les Banshees (en Irlande) ou les fées (en Bretagne). Dans ce monde il n’y ni souffrance ni mal, là tout est beau et pur. Dans la tradition gaélique, e monde porte les noms de « Tir Nan-og » (La Terre des jeunes), « Tir na m-Beo » (La Terre des vivants), « Madg Meld » (La Plaine de la joie), « Trir Tairngire » (La Terre du bonheur), « Mag Mor » ( La grande plaine ), etc.

Les Émanants sont les invisibles Messagers de la Nature.

 

ENGLISH :

Richness of the Book

for L.M.

 

« Ὁ χρόνος διδάσκει τοὺς ἀνθρώπους »

(‘Time instructs men’)

 

Greek expression

 

You’re leafing through the rich book

of the afternoon, rapt, with fragile fingers,

among the peace of the palm trees and the simplicity

of people sitting quietly while the garden paths are in flower!

 

What are they saying to you, My Lady, these pages

in which departed souls are sleeping deeply

beneath haloed gravestones having left to live ethereal lives

in the sacred country of roses and forgetting?

 

Like the ancient druids, perhaps you think

that everything returns again, that everything is eternal,

bushes, trees, that the paternal star

 

never stops vaunting its crystalline brightness,

that in the wondrous abode of the invisible messengers of nature

a river of peace bathes the face of time!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Mercredi, 15 Mars 2017 16:07 )