Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Portrait d'adolescent - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

PORTRAIT D’ADOLESCENT…

 

À Ambroise George

 

« Mon Dieu…Les fleurs dont j’ai cherché

toute ma vie un reflet dans les regards des hommes »

 

Gustave Roud

 

Portrait d’adolescent et ce regard qui dit

L’oraculaire beauté d’une âme tissée de grâce,

La mauve mélancolie et l’éloquence sagace

Des traits mélodieux, des teintes épanouies.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, le10 mars 2017

 

Je dédié ce poème au très talentueux jeune peintre Ambroise George. J’ai été fasciné par son autoportrait.

 

Glose :

Gustave Roud (1897 – 1976) : grand poète et photographe suisse romand. Installé avec ses parents en 1908 à Carrouge dans le Haut-Jorat, en pleine campagne vaudoise, dans une ferme héritée du grand-père maternel, il y passa toute sa vie avec sa sœur Madeleine, son aînée de quatre ans, jusqu'à sa mort.

Oraculaire (adj.) : relatif à un oracle. Qui fait autorité à la manière d’un oracle. Qui tient des paroles dignes d’un oracle. Oracle (n.m.) : personne pratiquant la divination. Ce terme est plus particulièrement employé en lien avec la divination antique, notamment la divination grecque et étrusque. On parle également d'augure dans la Rome antique.

Sagace (adj.) : du latin sagax, sagacis, « qui a l’odorat subtil ». Qui a de la pénétration d'esprit, qui fait preuve d'un sens aigu de l'observation.


Teinte (n.f.) : du teint (n.m.), lui-même du latin tinctum, de tingere, teindre). Nuance d'une couleur, qui dépend soit du pigment employé, soit du mélange de la couleur de base avec une certaine proportion d'une autre couleur.

 

ENGLISH :


Portrait of a Young Man

for Ambroise George

‘My God…the flowers I’ve tried to glimpse

all my life are in men’s eyes.’

Gustave Roud

 

This portrait of a young man whose face reveals

the oracular beauty of a soul woven through with grace,

the mauve melancholy and the astute eloquence

of melodious features and subtle shades of perfect flowering.

 

Note: I dedicate this poem to the very gifted young painter Ambroise George. I was captivated by his self-portrait.

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Samedi, 11 Mars 2017 16:57 )