Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Norton Hodges - poème pour Athanase (anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

NORTON HODGES – poème pour Athanase

The Garden

for AVT

When the chatter was put aside,

he found peace among the avenues

where trees were more constant than lovers

and he could walk with the Angel.

 

There he let go of the wars of I against I

and envied only the birds in flight

while by his side his long-lost friend

matched his silent happiness.

 

He found his bearings not through waymarks

or signs, but in the white space

of a sky posing questions without words,

 

for the birds left traces in the clouds

that only the pilgrims of emptiness could read,

whose footprints were soon covered by the leaves.

 

 

NORTON HODGES, 69 SKELLINGTHORPE RD, LINCOLN LN6 7QT

 

FRANCAIS :

LE JARDIN

À  AVT

Quand le bavardage fut mis de côté,

Il trouva la paix dans les avenues

Où les arbres semblaient plus fidèles que les amants

Et où il pouvait se promener avec l’Ange.

 

Là, il laissa les guerres que son Moi menait contre son Moi

N’enviant que les oiseaux en fuite,

Tandis que son ami perdu depuis longtemps

S’harmonisait avec son bonheur silencieux.

 

Il ne  trouva ses repères ni dans les milliaires

Ni dans les signes, mais  bien dans l’étendue blanche

D’un ciel qui lui posait des questions sans mots,

 

Car les oiseaux laissaient des traces dans les nuages

Que seuls les pèlerins du vide pouvaient lire

Bien que leurs empreintes fussent vite recouvertes par les feuilles.

 

Norton Hodges

 

Traduit en français par Athanase Vantchev de Thracy


Mis à jour ( Lundi, 21 Novembre 2016 14:35 )