Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Qui suis-je (A L.M.) français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

 

QUI JE SUIS

 

Âme de mon âme,

Vous me demandez,

De votre voix

De campanules bleues

Qui je suis.

 

Âme de mon âme,

Je suis un sylphe

Vivant dans les tendres

Calices des fleurs.

 

Je suis la brise de satin

Accourue du sourire

De la mer de saphir.

 

Je suis une larme d’organdi

Tombée des prunelles

Flamboyantes du soleil,

 

Je suis, âme de mon âme,

Je suis une colline jade

De Poésie.

 

Athanase Vantchev de Thracy

Glose :

Campanule – Campanula – (n.f.) : du latin campana, « petite cloche ». Les campanules sont des plantes herbacées vivaces ou bisannuelles de la famille des Campanulacées.

Sylphe (n.m.) : sylphides au féminin. Les sylphes sont des esprits de l'air. Le terme vient du latin sylphus qui signifie « génie ». Les sylphes proviennent des mythologies gauloise, celte et germanique.

Satin (n.m.) : de l’arabe Zaytûn, transcription du chinois Tsia-toung , nom médiéval de l’actuelle ville de Quanzhu dans la province du Fujian au sud-est de la Chine. Étoffe lisse, unie, brillante sur l’endroit et mat à l’envers.

 

Organdi

Organdi (n.m.) : l’organdi est une mousseline de coton légère, sans doute originaire de Kounya-Ourguentch (l'ancienne Ourguentch ou Ourganda, ville de négoce entre Arabes et Chinois) au Turkménistan.

 

Jade (n.m.) : l'origine étymologique est espagnole : les conquistadors du XVe siècle la baptisèrent piedra de ijada - textuellement pierre pour la fosse (iliaque) : selon la croyance indienne, elle passait pour guérir les maux de reins et les coliques néphrétiques mais aussi pour éloigner les mauvais esprits. La fosse iliaque est la partie basse du ventre et correspond à la fosse interne de l'os iliaque.

 

ENGLISH :

 

Who I Am

for L.M.

 

Soul of my soul,

you ask me,

with a voice

of bluebells

who I am.

 

Soul of my soul,

I am a sylph

living in the tender

calyxes of flowers.

 

I am the satin breeze

rising from the smile

of the sapphire sea.

 

I am an organdy tear

fallen from the blazing

eye of the sun.

 

What I am, soul of my soul,

is a jade-green hill

of Poetry.

 

translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Mardi, 29 Novembre 2016 15:58 )