Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Ah, tout vient si subitement (français / anglais / chinois)

PDF
Imprimer
Envoyer

16.

 

AH, TOUT VIENT SI SUBITEMENT

À Robert Walser

 

La nuit est douce comme une caresse languide !

Les fleurs du vase, remplies d’humilité,

Accueillent avec frisson son infinie beauté

Et disent au bleu silence leur gratitude candide !

 

Et tout est paix légère, et tout est harmonie

Dans la vieille maison où l’âme à l’âme s’unit !

Dehors, un cœur en peine s’en va dans les allées

Cherchant en vain une main brûlante d’amitié !

Glose :

Robert Walser (1878-1956) : écrivain et poète suisse de langue allemande. Issu d'une famille de huit enfants, Walser quitte l'école à quatorze ans et le domicile familial à dix-sept. Il voyage beaucoup et s'essaie sans succès au théâtre. Son existence au début de sa vie d'adulte lui fait alterner emplois alimentaires et création poétique : Walser exerce de nombreux métiers (domestique, secrétaire, employé de banque) qui lui inspireront certains de ses plus grands textes.

Il commence à publier des poèmes et des nouvelles dès 1898. Son premier texte en prose, Les Rédactions de Fritz Kocher, paraît en 1904. Mais le succès, ou du moins la possibilité de vivre de sa plume, se fait attendre. Il loge à Berlin chez son frère, le peintre Karl Walser, dont il dressera un portrait doux-amer dans la nouvelle Une vie de peintre. Entre 1907 et 1909, il rédige et publie trois romans : Les Enfants Tanner (Geschwister Tanner), Le Commis (Der Gehülfe) et L'Institut Benjamenta. Un recueil des poèmes de jeunesse paraît également en 1909.

Il obtient un vif succès dans le milieu littéraire berlinois et recueille l'admiration des plus grands écrivains de l'époque, dont Robert Musil. À Prague, le jeune Kafka se dit fasciné et marqué par son talent. Cependant, Walser fuit Berlin pour s'installer à Bienne en 1913. Les raisons de son retour en Suisse sont mystérieuses. Il l'explique par son besoin de calme et de sérénité pour écrire. En réalité, il semble avoir traversé une période de dépression. Pendant les sept années biennoises, Walser publie 9 livres, essentiellement des recueils de proses brèves ou de nouvelles - Histoires (Geschichten) en 1914, Vie de poète (Poetenleben) en 1917, La Promenade (Der Spaziergang) en 1920. En 1921, Robert Walser s'installe à Berne. Même s'il vit en marge de la société, les années 1924 à 1933 comptent parmi les plus fécondes de l'écrivain. De Berlin à Prague et Zurich, des centaines de ses petites proses, poèmes et scènes dialoguées paraissent dans la plupart des grands journaux du monde germanophone. Un dernier recueil de proses, La Rose (Die Rose), paraît en 1925. La grande masse des textes de Walser reste éparpillée et ne sera rassemblée qu'après la mort de l'écrivain.

En 1929, Walser entre dans la clinique psychiatrique de la Waldau, à Berne, où il poursuit son travail de "feuilletoniste". Il cessera d'écrire en 1933 après avoir été transféré contre son gré dans la clinique psychiatrique d'Herisau, où il séjournera jusqu'au jour de Noël 1956. Quittant la clinique pour une promenade dans la neige, il marchera jusqu'à l'épuisement et la mort. Son ami Carl Seelig a rendu compte des conversations menées avec l'écrivain pendant ces années de silence dans ses Promenades avec Robert Walser.

 

Ah, Everything Comes So Suddenly

To Robert Walser

The night is as soft as a languid caress!

The flowers in the vase, full of humility,

Thrilled to welcome night’s infinite beauty,

Give sincere thanks to the blue silence!

 

And all is easy peace, and all is harmony

In the old house where souls become one!

Outside, a troubled heart wanders the pathways

Searching vainly for the warmth of a friendly hand!

 

16 啊,一切來得如此突然 / AH, TOUT VIENT SI SUBITEMENT

致羅伯特.瓦爾澤

 

 

夜輕柔如無力的擁抱!

瓶中花,充滿謙卑,

戰戰兢兢迎接夜無限的美,

衷心感謝蔚藍的寂靜!

 

一切安詳,一切和諧

在舊屋內心靈合一!

屋外,操煩的心徘徊小巷

徒然尋找友誼伸手的溫暖!

 

原註:羅伯特.瓦爾澤(Robert Walser, 1878~1956):瑞士德語作

家和詩人。出生於八位小孩家庭,14歲輟學,17歲離家自立。

居無定所,在劇場發展未果。成年後,在糊口與詩創作之間求

生存。從事過多項職業(幫佣、祕書、銀行員),啟發開闊文

脈。

1989年開始發表詩和短篇小說,1904年出版第一部作品

里茨·科赫的作文》(Fritz Kochers Aufsätze),但離成功,至

少離羽翼已豐,為期尚遠。到柏林依靠其兄畫家卡爾.瓦爾澤

(Karl Walser),據此寫成短篇小說〈畫家的生活〉。1907

和1909年間,完成三部小說出版:《唐娜兄妹》

(Geschwister  Tanner)、《助手》(Der Gehülfe)和《雅考

伯.馮.貢騰》(Jakob von Gunten)。1909年另出版一本青

年詩集。

在柏林文壇竄起,獲得當時著名作家讚譽,包括羅伯特.穆澤

爾(Robert Musil),在布拉格,為年輕卡夫卡所迷和景仰。

1913年離開柏林,回到瑞士比爾(Biel),原因不明,據他說

是為求安靜寫作,事實上經過一段低潮期,在比爾七年,出版

九本書,主要是散文和短篇小說,有《歷史》(Geschichten,

1914)、《詩人生活》(Poetenlebe, 1917)和《散步》(Der

Spaziergang, 1920)。1921年定居於伯恩(Bern),雖然在社

會邊緣生活,1924到1933年間是其寫作最豐收期。從柏林、

布拉格到蘇黎世,數以百計的小散文、詩、訪談,發表在德語

世界的大報上。最後一部散文《玫瑰》(Die Rose)出版於

1925年,大量文章四散,到死後才有人收集出版。

1929年,瓦爾澤住進伯恩的瓦爾道(Waldau)私人精神診所,

仍然寫作不輟。1933年轉到黑里紹(Herisau)診所後才停筆,

在此住到1956年聖誕節日。