Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Père (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

PÈRE

« Le malheur de t’avoir perdu ne doit pas me faire oublier

le bonheur de t'avoir connu ».

 

Anonyme

Je dédie ce poème au merveilleux père

De mon Ami et Poète Giuseppe Napolitano

 

Père, j’entends tes pas

Sur les dalles aériennes de mon âme !

Tu me souris entre l’argent des feuilles

Et l’or des sèves !

 

Père, tu ne dis rien,

Mais ton allure inspirée par le génie

De la divine simplicité,

Emplit l’air du soir

De vigueur, de grâce et de félicité !

 

Père, tu as été, tu es la preuve rayonnante

De la nudité transparente d’une vive

Et éternelle vérité !

 

Je contemple les lettres de feu

Des marronniers en automne,

La féerie élégante des épigrammes

De la neige et du givre

Sur les vitres silencieuses de janvier

Qui disent que le mystère

De la mort est la vie !

 

Et j’écoute, ému comme le ciel de mai,

La mélodie chaude, intime et lente des heures

Qui se mue doucement en larmes d’espoir !

 

Toi, père, musique de la mémoire

Qui illumine le cœur cicatrisé

Et soutient sourdement le monde !

 

Oui, père, tout en nous est mis

Dès le début !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 17 janvier 2014