Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

L'esthétique de la liberté - Fatos Arapi (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

L’ESTHÉTIQUE DE LA LIBERTÉ

À Fatos Arapi

« Il n’est d’autres demeures que dans l’angle

De cette aube qui s’ouvre, hors de la mort. »

Piero Bigongiari

Quelle virtuose flambée de mots

Dans l’air paisible de Vlora

Posée sur les eaux candides

De l’Adriatique, la mer

Au visage loyal d’une aube cristalline !

 

Et cette aquatique cohésion de la Beauté

Qu’aucune démission, aucune vicissitude

N’ont jamais pu dévier !

 

La musique envoûtante de tes vers,

Lampe allumée dans la grande nuit

De la véhémente solitude du cœur !

 

Et ton âme tissée de clarté,

Royaume de promesses de floraison,

De clémence enchanteresse et

De générosité pharaonique !

 

Toi, chantre illyrien

Qui a su de l’épouvante

Créer le bonheur de la foi

Et orner le nom de ta patrie

D’absolu et d’infini !

 

Ta parole toute d’ardeur,

Continent de lumière

Opposé à l’ondoyante obscurité du temps !...

 

Aujourd’hui tu chantes

À travers mes dits d’amour !

 

Ami des vagues,

Ne permets pas qu’un dieu innocent

Verse des larmes sur nos blessures !

 

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Le 5 octobre 2013

 

Glose :

Fatos Arapi (né en 1929) : une des grandes figures de la littérature albanaise. Il termine ses études primaires et secondaires dans sa ville natale de Vlora. Fatos Arapi continue sa formation à la Faculté de mathématiques et économie de Sofia, en Bulgarie. Il a travaillé des nombreuses années comme journaliste et chargé de cours à la Faculté d'Histoire et de Philologie de Tirana.

Piero Bigongiari (1914-1997) : un des grands poètes italiens du XXe siècle.

 

ENGLISH :

 

The Aesthetic of Liberty

For Fatos Arapi

 

‘There is no other dwelling place except here,

Watching dawn break, that is apart from death’

 

Piero Bigongiari

 

Your words blaze with virtuosity

In the calm air of Vlora,

That city set upon the open waters

Of the Adriatic Sea

With a face as loyal as a crystalline dawn!

 

And it is the coherent Beauty of this sea coast

That neither human renunciation nor happenstance

Have been able to make any less striking!

 

The bewitching music of your verse,

Is like a lamp lit in the great night

Of the heart’s intense solitude!

 

And your soul woven with brightness,

Is a kingdom promising great flowering,

Winning compassion and

Pharaonic generosity!

 

You are the Illyrian singer

Who has carved the happiness

Of faith out of horror

And adorned the name of your homeland

With the words absolute and infinite!

 

Your writings, all ardour,

Are continents of light

That stand against the inconstant  darkness of our times!...

 

And today you are singing

Through these, my loving precepts!

 

Friend of the waves,

Don’t let the tears of an innocent god

Fall upon our wounds!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Jeudi, 14 Novembre 2013 11:14 )