Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

CES JOURS SANS MESURE (français / anglais / chinois)

PDF
Imprimer
Envoyer

CES JOURS SANS MESURE

À Charles de la Fosse

 

Je vous aimais, mon Prince, comme ceux qui savent aimer

Blessés par l’ombre dense du haut désespoir,

Avec des prévenances et des tristesses sans fard,

Cachées sous le voile des mots fonteniers.

 

Privé de tout destin, j’errais avec les fleuves

Dans des vallées ornées de myriades de fleurs,

Ô pleurs inassouvis mêlés aux bleues senteurs

Du temps et de l’argile, des rimes antiques et neuves.

 

Vêtu d’humilité, je vous aimais comme l’âme

D’un saint évangélique sait adorer le Christ,

Comme l’ange de la clarté recouvre d’améthystes

 

Les boucles de l’enfant couleur de jusquiame.

Amour irréversible, pur, immémorial

Et tendre comme les chants d’un chœur canonial !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 2 avril 2013

Glose :

Charles de La Fosse (1636-1716) : illustre peintre français. Fils d’un joaillier qui lui vit du goût pour la peinture, La Fosse fut placé par lui à l’école de Le Brun, dont il devint l’un des disciples les plus connus et dont le classicisme l’influença. Les progrès rapides du jeune La Fosse furent tels que Le Brun, en grand observateur, découvrit bientôt, par la singularité de ses premiers essais, ce qu’il deviendrait un jour et présagea dans quelle partie de la peinture il devait paraître avec plus de succès. Il lui fit obtenir une pension de Louis XIV pour aller en Italie en 1662, où il étudia surtout les maîtres dont les ouvrages étaient le plus en rapport avec le germe de talent qu’il avait reçu de la nature. Il passa deux ans à Rome et trois à Venise,  où il se passionna pour les œuvres du Giorgion, du Titien, des Bassans, de Véronèse, du Tintoret. Il chercha à découvrir les grands principes et les effets qu’ils ont su répandre dans leurs ouvrages. À la vue de leurs œuvres, La Fosse se fit une méthode de couleur et de clair-obscur qu’il mit ensuite en pratique dans toutes ses productions.

Ayant appris la peinture à fresque,  il revint en France avec une technique presque inconnue jusqu’à lui et il se tourna vers un langage baroque privilégiant les trouvailles chromatiques. Chargé de plusieurs grands ouvrages pour les palais, il fit une rapide fortune et marqua cette époque comme un des peintres les mieux doués de son pays. La Fosse, dont le genre de talent semblait devoir appartenir à l’école vénitienne ou flamande, est celui des artistes du XVIIe siècle, qui, le premier, ait deviné les secrets de l’effet et de la couleur. Peignant indifféremment à l’huile et à fresque, il pourrait, « sans son défaut de proportion dans les figures, la dureté des draperies et l’emphatique de ses compositions, compter comme un maître dans l’art ». Ce peintre était né spécialement pour les grandes machines ; c’est dans les dômes et dans les plafonds que brillent surtout ses talents et sa capacité à percer les voûtes et y transporter le soleil dans tout son éclat. De La Fosse est de tous les peintres de l’école française celui qui a le plus de ressemblance avec Véronèse, dont il rappelle le goût dans ses grandes ordonnances.

Jusquiame – Hyoscyamus (n.f.) : les jusquiames sont des plantes appartenant au genre Hyoscyamus et à la famille des Solanacées. On en connaît deux espèces en Europe : la jusquiame blanche, qui pousse sur le pourtour du bassin méditerranéen, et la jusquiame noire, beaucoup plus cosmopolite. Les deux plantes sont toxiques, contenant divers alcaloïdes tels que l'atropine, l’hyoscyamine et la scopolamine. Elles sont cependant moins dangereuses que le datura ou la belladone qui contiennent les mêmes alcaloïdes, mais en plus grandes proportions. La graine de jusquiame est connue pour apaiser la rage de dents, elle s'appelle herbe de Sainte-Apolline.

Le terme de jusquiame est un emprunt au bas latin jusquiamos, jusquiamus, du latin hyoscyamos, hyoscyamum et du grec ὑοσκύαμος / uoskuamos de même sens, morphologiquement « fève de porc ». Il s'agit d'une allusion à l'épisode de l'Odyssée durant lequel la magicienne Circée transforma en pourceaux les compagnons d’Ulysse en leur faisant pour cela boire un philtre contenant de la jusquiame. Mais Ulysse était immunisé grâce à un antidote végétal dont Hermès lui avait fait présent. Certains interprètent cet épisode comme une métaphore opposant la bestialité (le pourceau) à la raison. Toutefois, les solanacées "vireuses", dont fait partie la jusquiame, sont fréquemment évoquées dans les histoires de métamorphoses d'homme en animal : lycanthropie par exemple. Elles peuvent en effet générer des hallucinations particulièrement puissantes, y compris celle d'avoir pris la forme d'un animal au point d'en adopter le comportement.

 

 

ENGLISH :

 

These Measureless Days

 

To Charles de la Fosse

 

I loved you once, my Prince, like those who can still love

While wounded by the dense shadow of lofty despair,

With undisguised consideration and sadness,

Hidden beneath the veil of the words which keep life flowing.

 

Denied all destiny, I wandered with the rivers

In valleys adorned with myriads of flowers,

O unappeased tears mingling with the blue scents

Of time and clay, rhymes ancient and new.

 

Clad in humility, I loved you in the way the soul

Of an Evangelical saint adores Christ,

In the way the angel of brightness covers with amethysts

 

A child’s curls the colour of henbane.

An irreversible love, pure, immemorial

And tender as the singing of a canonical choir!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

CHINOIS:

 

11 無限歲時 / CES JOURS SANS MESURE

 

致徳拉福斯

 

 

我愛你,小王子,就像那些

受到極度絕望濃蔭傷害的人,

無保留的疼惜和悲哀,

隱藏在流泉話語的面罩下。

 

不顧一切命運,我順河徜徉於

遍佈奇花異卉的山谷,

啊,淚水不斷混合時間與泥土

藍色氣味,新舊韻律。

 

心懷謙卑,我愛你無異於

新教聖徒由衷崇拜基督,

狀如亮麗天使身披紫袍

 

使用天仙子花色的兒童腰帶。

純粹、千古不變的愛

溫柔如教堂唱詩班的歌聲!

 

 

原註:徳拉福斯(Charles de La Fosse, 1636~1716),法國畫家。有一位珠寶商發現他有繪畫天份,讓他進勒布倫門下習畫,表現傑出,深受古典主義影響。1662年獲得路易十六世獎學金,前往義大利浸潤大師作品,在羅馬兩年、威尼斯三年,甚為喬爾喬尼、提香、巴薩諾、韋羅內塞、丁托列托的畫所感動。他探求畫作要傳達的原理和效果,發現著色和明暗方法,付之實施。學成回國,立即享譽法國,其才華似屬18世紀威尼斯或佛蘭徳斯畫派,深諳色彩和技巧密訣。

天仙子屬茄科草本植物,在歐洲有兩種:白色天仙子長在地中海盆地周圍,黑色天仙子廣布各地。二者均有毒,含有各種物鹼,例如阿托品,所述莨菪鹼東莨菪鹼,但毒性低於含較大量相同生物鹼的曼陀羅或顛茄。天仙子可治牙痛,有阿波羅尼亞聖草之稱。天仙子(Jusquiame – Hyoscyamus)是拉丁字和希臘字的混合,類似「黃豆豬肉」。典出奧徳賽故事,女巫喀耳刻用含天仙子的藥物,給尤利西斯的同伴吃,使變成豬。尤利西斯因赫耳墨斯給予解藥而幸免。

 

Traduit en chinois par le poète Lee Kuei-shien

Mis à jour ( Jeudi, 04 Juin 2015 09:36 )