Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

SADEGH HEDAYAT (français / anglais)

PDF
Imprimer
Envoyer

Sadegh Hedayat

 

Cette frénésie fébrile et cette furie rageuse,

La rouge résille des sens, la métropole du cœur

Et cette stridente splendeur des mots que ta fureur

A transformé en rire, en plaintes séditieuses !

 

Et cette panique muette qui ravagea ton âme

Avec la minutie d’un coup mortel de lame !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 15 novembre 2012

 

Glose :

Sadegh Hedayat (en persan : صادق هدایت) – (1903-1951) : écrivain et traducteur iranien. Hedayat est considéré comme l’un des plus grands écrivains de l’Iran moderne. Il est contemporain, entre autres, des écrivains iraniens Houshang Golshiri, Mohammad Ali Jamalzadeh et Sadegh Chubak.

Il est surtout célèbre pour son roman La Couette aveugle, salué par les surréalistes lors de sa parution en français en 1953. Auteur d’une littérature crépusculaire et insolite, hanté par ses démons et vivant en marge de la société, il porte un regard désespéré, teinté d’une ironie impitoyable, sur l’absurdité du monde et l’inguérissable folie de l’âme humaine. Esprit libre dans la lignée d’Omar Khayam, dont il fit paraître une édition critique des Chants, il fut aussi un satiriste iconoclaste, influencé à la fois par les maîtres modernes de l’Europe et par le folklore et les traditions de la Perse antique.

« Pessimiste incurable », grand amateur de vodka et d’opium, Hedayat se suicide dans la misère et l’extrême solitude en avril 1951 dans son appartement de la rue Championnet, à Paris. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise.

Résille (n.f.) : du latin rete, « filet ». Filet généralement de petite dimension, utilisé par exemple pour maintenir une coiffure tout en la laissant visible, ou dans le cas de bas résille, pour dessiner sur les jambes des motifs géométriques ou, en chirurgie, pour maintenir une compresse tout en laissant la peau respirer. Au figuré : plomb d’un vitrail.

 

ENGLISH :

Sadegh Hedayat

 

Your febrile frenzy and your furious rage

The flaming filter of your senses, the metropole of your heart

And the strident splendour of your words which anger

Turned to laughter and seditious complaint!

 

And the silent panic which ravaged your soul

Through and through like a sword’s mortal blow!

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

 

Mis à jour ( Vendredi, 16 Novembre 2012 15:39 )