Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

JE LEVE MA COUPE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

JE LÈVE MA COUPE

 

Je lève ma coupe en écoutant le concert des oiseaux,

La cloche de l’église sonne

Et annonce la venue du soir !

 

Je ne suis ni joyeux ni mélancolique,

Une grande paix règne dans mon âme

Et je rêve, placide, à un poème

Lumineux d’intelligence !

 

Les fleurs du jardin

Tournent leur luisante tête vers le ciel,

Le regardent, pleines de tendresse implorante

Et attendent avec une douloureuse impatience

La candide fraîcheur

De la nuit !

 

Lumière,

Va dire là-bas à tous ceux qui m’aiment

Que je suis vivant encore…

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 19 août, 2012