Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

L'ENFANT AMAZIGH (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

L’ENFANT AMAZIGH

 

Je t’aime, enfant splendide, sourire délicieux

De l’air qui flotte torride sur les montagnes du sud,

J’adore tes yeux de feu où le soleil si rude

A déversé sa flamme et son amour heureux.

 

J’adore ton rire léger, tes dents de diamant,

Et tes cheveux bouclés où dort le jour rapide,

Le livre du désert que tes parents candides

Lisent sous la musique du sable et du vent.

 

Je t’aime quand tu écoutes les contes majestueux

Que ton limpide grand-père murmure à ton oreille

Quand, libre comme la brise, léger comme une abeille

 

Tu cours derrière le vol des oiseaux peureux.

J’aime ton pays antique, sa langue éblouissante,

Ses dieux toujours vivants, sa poésie vibrante !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 28 mars 2012

 

Glose :

 

Amazigh, amazighe (n.m. et adj.) : Amazigh est le singulier de Imazighen, nom des Berbères en langue tamazight (berbère). Les Imazighen (Berbères) sont les plus anciens habitants d’Afrique du Nord. Ils occupaient un immense territoire qui s’étendait de l'Ouest de la vallée du Nil à l'Atlantique et comprenait  l'ensemble du Sahara. Ils y fondèrent de puissants royaumes formés de tribus confédérées. Connus dans l’Antiquité sous les noms de Libyens, Maures, Gétules, Garamantes ou encore Numides, ils connurent ensuite la conquête romaine, la christianisation, l'invasion vandale, la conquête arabe et la conversion à l’islam. Les jeunes générations, férues de leur longue histoire, de leur langue, de leur écriture, le tifinagh, de leurs dieux et de leurs traditions, embrassent avec ferveur l’idée d’un grand pays amazigh sur tous les anciens territoires où, en réalité, ils sont franchement majoritaires. Ils sont loin d’être Arabes comme on a l’habitude de les nommer.