Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

TCHÉTCHÉNIE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

TCHÉTCHÉNIE 

A Zourab Amir Tchetchen

« Salam à qui ose peindre
A qui ose parler
Et écrire. »

            Maram Al-Masri

 

Mon frère caucasien, tu rêves les nuits d’été

De ta patrie de neige, de ses vallées fleuries

Où des troupeaux heureux, cadeau du ciel béni

Remplissent de leur joie l’espace émerveillé.

 

Tremblant, ton cœur candide tressaille d’émotion

Et tes pensées s’envolent vers ta maison natale,

Vers tes amis fidèles, enfants des étoiles,

Qui rient avec le vent et jouent à saute-mouton.

 

Er tu entends les chants limpides des ruisseaux,

Les solennelles syllabes d’une langue de diamant,

Le clapotis des sources, les mélodies des chants

 

Antiques comme la grammaire des cimes et des coteaux.

Et dans tes yeux splendides jaillissent des larmes de feu

Brûlant tes cils de soie et tes doigts frileux.

 

            Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 9 août 2011

Glose :

Maram AL-MASRI est née en 1962 à Lattaquié en Syrie. Exilée à Paris depuis 1982, cette jeune syrienne, après un premier livre publié en 1984 à Dainas sous le titre Je te menace d'une colombe blanche, revient à la poésie avec Cerise rouge sur carrelage blanc, édité à Tunis par les éditions de l'Or du Temps, en 1997. Le prix du Forum culturel libanais en France, destiné à récompenser toute création littéraire arabe, lui a été attribué en mars 1998.