Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

L'EPITAPHE AUX AUBEPINES

PDF
Imprimer
Envoyer

L’EPITAPHE AUX AUBEPINES

Ici je repose,
Sous le chœur toujours odorant des aubépines.

Sous le ciel lumineux, j’ai chanté des poèmes de joie,
Sous terre, j’écoute la musique des racines
Et ris de leur air grave.

Les morts m’aiment ! Ne suis-je pas celui
Qui les a rendus aux mains délicates
De la mémoire impérissable ?

Hommes qui vivez, sachez que je fus
Fidèles aux dieux et aux Muses !

       Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 12 janvier 2010

Glose :

Les Neuf Muses : les Muses sont les neuf filles de Zeus et de Mnémosyne. Selon Pausinias, à l’origine, elles étaient trois : Aédé (le « chant »), Mélété (la « méditation ») et Mnémé (la « mémoire »). À Delphes, elles portent le nom des trois premières cordes d'une lyre : Aiguë (Nété), Médiane (Mésé) et Grave (Hypaté). Cicéron en compte quatre : Thelxinoé, Aédé, Arché et Mélété. Voici la liste des Neuf Muses :

 

  1. Calliope - Καλλιόπη / Kalliópê, « qui a une belle voix ». Muse de l’éloquence et de la poésie épique
  2. Clio - Κλειώ / Kleiố, « qui est célèbre ». Muse de l’histoire
  3. Erato - Ἐρατώ / Eratố, « l’aimable ». Muse de l’art lyrique et choral
  4. Euterpe - Εύτέρπη / Eutérpê, « la toute réjouissante ». Muse de la musique à danser
  5. Melpomène - Μελπομένη / Melpoménê, « la chanteuse ». Muse de la tragédie et de toute la poésie grave et sérieuse
  6. Polymnie - Πολυμνία / Polymnía, « celle qui dit de nombreux hymnes ». Muse de la rhétorique
  7. Terpsichore - Τερψιχόρα / Terpsichóra, « la danseuse de charme ». Muse de la danse
  8. Thalie - Θάλεια / Tháleia, « la florissante, l’abondante ». Muse de la poésie pastorale
  9. Uranie - Οὐρανία / Ouranía, « la céleste ». Muse de l’astrologie et de l’astronomie