Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

EMPYREE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

EMPYRÉE

(’ουρανός)

A Ali

« Le voilà mon secret,

La voilà ma poésie,

Elle gît sous tes yeux,

Essaie de comprendre si mon être

Etait de la vaine fumée ou si je brûlais. »

            Mukagali Mukataev

 

Flèches et lances traversent les livres de splendeur,

Pourtant, tout semble vide, transi et immobile,

Doux, seul le cœur frémit comme une antique idylle

Où la douleur, mon Prince, guérit l’intense douleur.

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 31 juillet 2011

Glose :

Empyrée (n.m.) : dans l’Antiquité grecque, l’empyrée est la plus élevée des quatre sphères célestes, celle qui contenait les feux éternels, c'est-à-dire les astres.

Mukagali Makataev (1931-1976) : Un des plus grands poètes du Kazakhstan. Très peu de ses œuvres ont été publiées à l’époque de l’URSS. Oublié, puis redécouvert par la jeunesse kazakhe, il devient vite le chantre préféré de tout un peuple. Makataev connaît une immense gloire posthume.