Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

AGRYPNIE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

AGRYPNIE 

« Le soleil cacha ses rayons, la lune et les étoiles en sang furent changées, les montagnes
frémirent, les collines tremblèrent quand fut fermé le Paradis ; Adam sortit, la tête entre les
mains et disant : Dieu de tendresse, après ma faute, aie pitié de moi ».
 

          Litie, Dimanche de la Tyrophagie

Cette rivière d’or du Logos divin,
Ce cours céleste au chant continu
Sans cesse nourri par sa source

Qui ne s’arrête jamais !

 Ligne hésitante des cierges,
Chaleur indicible du cœur !

J’ai le sanctoral serti dans mon cœur,
Ce feu aux flammes incessantes !
Ce déploiement de la beauté,
L’intensité de la foi !

Rien de plus humble que l’eau
Qui habille la nuit ! 

Bois, mon âme,
L’ordre numineux
De l’aurore,
Bois l’eau toujours neuve
Des siècles ! Oublie la mort,
Cet été qui jamais ne finit !

Ô jaillissement spontané de Tes mains,
Permanence légère de l’amour !

Ainsi, éternellement ! 

Je Te contemple
Et mon âme s’enivre,
Liqueur, douce mélodie
De la confiance enfantine !

Au-dedans de Toi,
Dans les blessures de Ta lumière ! 

L’essentiel, ô mon Dieu,
C’est de Te voir,
Pas de Te regarder !

Frisson ultime et premier
A la fois !
Seigneur, Ami des Hommes,
Oublie mes fautes,
Efface mes larmes
Avec la soie de Ton regard !

Mémoire d’une caresse
Dans le bleu des phrases !

Ne me demande pas de rester
Ami des lys ! Immobile !

Sois le parfum de mes mots,
La musique de mes pensées 
Au carrefour des jours,
Sur les chemins du temps !

Aie pitié de moi,
Mon Dieu et Ami !

Cette nuit
Cette vie et au-delà !

            Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, ce dimanche 19 décembre, Anno Domini MMIV

Glose :

Agrypnie (n.f.) : Office qui dure toute la nuit. Du verbe grec agrupneô, « passer la nuit sans
dormir » ; agrupnetêr, « celui qui passe la nuit à veiller » ;  agrupnon, « insomnie ». L’Office
d’Agrypnie comprend des vêpres, des matines et la première heure. Il est suivi de la troisième
et la sixième heure. L’Office est célébré dans son intégralité en suivant exactement les
prescriptions du Typikon (Ordo Missae, Charte) de Jérusalem.

Litie (n.f.) : du grec litê, litês, « prière, supplication ». Prière de supplication dites aux vêpres
des fêtes. Les stichères chantés lors d’une procession. La procession elle-même.

Sanctoral (n.m.) : ensemble des fêtes de saints célébrées au cours de l’année suivant l’ordre
du calendrier.

Numineux (adj.) : du latin numen, numinis, « volonté, injonction ». En parlant des dieux :
volonté divine, puissance agissante de la divinité, la divinité elle-même, la majesté divine, etc.
Numina sancta Palladis precari – Invoquer l’auguste divinité de Pallas (Virgile, Enéide, III,
543).

Stichère (n.m.) : du grec stikeros, « disposé par ligne, par vers ». Originellement, versets de
psaumes, puis strophes intercalées entre les derniers versets des psaumes aux vêpres et aux
matines ». Synonyme de tropaire. Ne pas confondre avec stichaire (n.m.) : longue robe à
manches courtes portée par l’empereur et les hauts dignitaires et ecclésiastiques à l’époque
des Paléologue. Synonyme de dalmatique et de sakkos. Les Paléologues : Célèbre famille
byzantine mentionnée dès le milieu du XIe siècle. Elle parvint au trône de Constantinople en
1261 avec Michel VIII qui, proclamé d’abord empereur de Nicée (1258), reconquit l’empire
sur les Latins. La dynastie des Paléologues régna pendant deux siècles, jusqu’à la chute de
l’empire, en alternant avec les Cantacuzènes : Michel VIII Paléologue, Andronic, Michel
IX Paléologue, Jean V, Manuel II, Jean VII, Jean VIII, Constantin XI Paléologue
Dragasès.
La même famille donna plusieurs souverains au despotat de Mistra, et, par un
mariage avec une héritière du comté de Montferrat, une nouvelle maison de Montferrat (1305
1553).   

Tyrophagie (n.f.) : du grec turos, « fromage ». Dernière semaine avant le Grand Carême,
pendant laquelle on peut manger les laitages et les œufs, après avoir éliminé la viande.

Mis à jour ( Dimanche, 24 Janvier 2010 20:56 )