Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LE GERANIUM (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

LE GÉRANIUM

 

Toi, fleur aimée de mon enfance,

Fleur qui vis dans l’immémoriale

Tranquillité de la Thrace.

 

Comme me sont chères tes ombelles rouges

Aux écorchures amoureuses,

Ton feu limpide et inextinguible !

 

Tu étais,

Quand chantait la source de mon sang,

La colonne mystique de mes sanglots,

Le temple votif de mon âme,

 

Tu immobilisais l’eau virginale

Des pages où j’inscrivais

Mes premiers tendres poèmes

Et les battements enthousiastes de mon cœur !

 

Tu étais ma vivante bibliothèque,

Le chant qui innocente

Et l’honneur millénaire d’être là

Devant le savoir

Antérieur à nos mémoires !

 

Tu poussais dans les terres de mes veines,

Tu fleurissais des deux côtés du sentier

De mes rêves !

 

Ah fleur, tu étais mon Pacte avec Cassiopée

Et la Croix du Sud,

Le secret angélologique des étoiles

Qui venaient dormir

Dans le grand émerveillement

De mes pupilles.

 

Oui,

 

Tu règnes toujours

Sur la plus éminente cime

De ma survie !

 

            Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 18 septembre, jour de la mort de mon frère bien-aimé Michel, 2010

Glose :

Géranium - Pelargonium graveolens - (n.m.) : du grec ancien geranos, « grue » ou plutôt « bec de grue ». Plante herbacée aux fleurs roses, rouges et blanches et aux feuilles très aromatiques de la famille des Géraniacées. Il en existe deux groupes :

  • Les Géraniums (botanique), espèces du genre Geranium (il en existe quelques 422), qui sont des plantes des régions tempérées dont quelques-unes sont cultivées comme plantes vivaces de jardin. Néanmoins, la majorité des géraniums d'ornement ne sont pas réellement des géraniums mais :
  • Des Géraniums (des fleuristes), désignant certaines variétés cultivées du genre Pelargonium, originaire d'Afrique australe, très populaires dans les régions tempérées où elles sont notamment utilisées comme plantes de balcon, vivaces dans les pays froids.

Les extraits de géranium de certains produits ou certains médicaments ne proviennent pas des géraniums des fleuristes ou Pelargonium. De même, les propriétés et intérêts médicinaux du Geranium ne sont pas ceux du Pelargonium et vice versa.

Le pluriel peut aussi s'écrire et se prononcer gerania.

Cette plante vivace, pouvant atteindre 1,20 m de haut, est pleine de suc en début de végétation, puis ligneuse, à écorce brun clair. Ses fleurs sont petites, en ombelles denses.

Huile essentielle de géranium rosat (ou odorant) :

Cette huile essentielle est un véritable régénérant cutané. Elle équilibre toutes les peaux, grasses ou sèches. C’est aussi un antiseptique intestinal et vermifuge, anti-inflammatoire, antispasmodique. Cette huile essentielle est largement utilisée pour les soins de la peau. Cicatrisante, astringente et anti-infectieuse, elle est aussi particulièrement indiquée dans les mycoses cutanées, vaginales et digestives. Très polyvalente, elle est également préconisée contre le diabète et pour calmer le système sympathique et parasympathique. Elle est aussi astringente. L’huile de géranium rosat s’utilise aussi pour lutter contre la cellulite. Enfin, elle a des propriétés anti dépressives et élève le moral.

L’huile essentielle de géranium est aussi un excellent anti moustiques. Diffusée dans la maison, elle chasse les moustiques.  et vous n’aurez plus aucun moustique!

Géranium Robert (Gérianium robertianum)

Selon la légende, saint Robert, moine français, prieur de Molesmes qu'il quitta pour s'établir à Cîteaux aurait enseigné l'usage médicinal du géranium. C'est à lui que la plante devrait son nom.

Noms populaires :

Bec de grue, fourchette du diable, aiguilles à Notre Dame, herbe rouge, etc.

Cassiopée est une des 88 constellations du ciel, visible dans l'hémisphère nord. À l'opposé de la Grande Ourse par rapport à la Petite Ourse, Cassiopée est très facilement reconnaissable grâce à sa forme de « W ». Les sommets de ce W sont, d'est en ouest, ε, δ, α, et β Cassiopeiae, les quatre étoiles les plus brillantes de la constellation.

Histoire :

Citée par Aratus de Soles, puis par Ptolémée dans l'Almageste, la constellation représente la reine d’Ethiopie, Cassiopée dans la mythologie grecque, femme de Céphée et mère d'Andromède, à côté desquels elle se trouve.

Cette constellation fait partie du groupe de constellations rattachées au mythe d'Andromède.

On dit aussi que pour son orgueil, la reine a été enchaînée à son trône, condamnée à tourner autour du pôle Nord et parfois de pendre à l'envers de façon très peu digne.

La Croix du Sud est une petite constellation de l'hémisphère sud, la plus petite de toutes les constellations dont un amas d'étoiles est appelé « la boîte a bijoux ». Elle est entourée sur trois côtés par le Centaure et au sud par la Mouche. La Croix du Sud est utile pour trouver le pôle sud céleste. En l'absence d'une étoile similaire à l'étoile polaire de l'hémisphère nord (α Ursae Minoris.

A cause de la précession des équinoxes, la Croix du Sud était visible depuis la Méditerranée pendant l'Antiquité. Cependant, les astronomes grecs n'ont jamais considéré ses étoiles autrement qu'une partie du Centaure.

On attribue généralement la paternité de la Croix du Sud comme constellation indépendante à Augustin Royer en 1679. Elle était cependant reconnue sous cette forme bien auparavant.

La Croix du Sud - dont le nom s'oppose à la « Croix du Nord » qu'est la constellation du Cygne - est désormais l'une des constellations les plus connues de l'hémisphère sud et ses cinq étoiles les plus brillantes apparaissent sur les drapeaux de l'Australie, du Brésil, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Cocos, Tokelau et des Samoa. Quant au drapeau de la Nouvelle-Zélande, il omet juste l'étoile ε.