Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

FEMME ASSISE A SON VIRGINAL (français)

PDF
Imprimer
Envoyer
    213073 Poems Read.

 

 

FEMME ASSISE A SON VIRGINAL


          A Frans Hals

« Lux est natura communis reperta in omnibus corporibus tam coelestibus quam terrestibus…  Lux est forma substantialis corporum secundum cujus majorem  et minorem  participationem corpora habent verius et dignius esse in genere entium ».

(« La lumière est l'élément naturel commun qu'on trouve en chaque corps, corps céleste ou corps terrestre… La lumière est la forme substantielle des corps, en vertu de laquelle les corps possèdent l'être d'autant plus véritablement et dignement qu'ils participent d'elle à un plus haut degré. »)


          Saint Bonaventure,
          Commentarius in II Librum Sententiarum

Musique, la même toujours, comme la suite sonore
Des signes d'un alphabet que la pensée ordonne
En phrase inattendue, en somptueuse colonne
De savoir secret comme l'art de Pythagore !

Vers qui, ô âme vierge, tournez-vous la pudeur
De vos prunelles exquises, couleur de figues très mûres,
Pour qui vos mains nacrées se pose comme un murmure
Sur l'âme du clavier et les brûlures des heures ?

Viole de gambe, amie, révèle-moi le sens
De ce silence soudain qui frappe la mélodie !
Pourquoi ce fleuve flottant de tendres soieries,

Ces teintes étincelantes, ces feus, ces transparences ?
Pourquoi ce Baburen, ces ombres à outrance ?
Luxure et lumière, nuit dans la brillance !

Variante :

Pourquoi ce Baburen, ces ombres somptuaires,
Nuit dans la brillance, luxure sur lumière !


          Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, ce lundi 27 mars, Anno Domini MMVI

Glose :

Femme assise à son virginal :
tableau peint vers 1675. Huile sur toile, 51,5 x 45,6 cm, Londres, National Gallery. Signé : IV Meer ». On reconnaît dans cette œuvre de Vermeer une opposition entre l'amour chaste et l'amour sensuel : au premier plan se rapportent les deux instruments de musique, le virginal et la viole de gambe, qui symbolisent, comme dans Gentilhomme et dame jouant de l'épinette, l'harmonie existant entre les âmes de deux personnes qui s'aiment, la jeune fille et son ami qui ne figure pas sur le tableau. Au deuxième plan se rapporte, accroché sur le mur du fond, L'Entremetteuse de Dirck van Baburen, symbole de l'amour sensuel.

Virginal (n.m.) : « instrument pour les jeunes filles ». Epinette triangulaire Pluriels : virginals. Epinette (n.f.) : de l'italien spinetta, lui-même du latin spina, « épine ». Instrument de musique à clavier et à cordes pincées (par un bec de plume comparé à une petite épine) caractérisé par la disposition oblique de ses cordes. Epinette des Vosges : instrument de musique folklorique proche de la cithare.

Frans Hals (Anvers 1582 – Haarlem 1666) : peintre hollandais, fils d'un pauvre drapier d'Anvers émigré aux Pays-Bas, un des plus grands portraitistes de l'histoire de la peinture. Il passa toute sa vie à Haarlem où il reçut des commandes importantes de portraits de groupes ou de portraits individuel des bourgeois aisés de la ville. Elève du peintre néerlandais Karel van Mander, Frans Hals fut admis, en 1610, à la Guilde Saint-Luc. En 1616, il peignit son premier Banquet des gardes civiques de Haarlem. Dans sa dernière peinture de groupe Les Régentes de l'hospice des vieillards, Frans Hals rejoignit les plus illustres des vieux maîtres, de Titien à Rembrandt et de Goya à Matisse. Voici quelques célèbres tableaux de ce peinte : Portrait d'une femme âgée ; Portrait d'un soldat ; Willem Coymans, Portrait d'un jeune homme ; Portrait d'homme ; Portrait de Gentilhomme ; Portrait de Descartes ; Deux musiciens ; Le Fumeur ; La Bohémienne ; Portrait du mariage de Isaac Massa et Beatrix van der Laen, etc.

Saint Bonaventure ou Giovanni di Fidanza (Bagnorea, près de Viterbe 1221 -  Lyon 1274) : théologien italien surnommé le Docteur séraphique. Le nom de Bonaventure lui fut donné par saint François d'Assise qui le guérit miraculeusement lorsqu'il avait quatre ans, en s'exclamant o bon aventura. Devenu franciscain à vingt ans, il fut élu ensuite le trente-sixième ministre-général de l'ordre. Ayant décliné la nomination d'archevêque d'York, il fut créé, en 1273,  cardinal-évêque d'Albano. Saint Bonaventure mourut pendant le concile général de Lyon. Il fut disciple d'Alexandre de Halès et ami de saint Thomas d'Aquin. A côté de ses œuvres théologiques et philosophiques, saint Bonaventure laissa plusieurs traités ascétiques, ainsi qu'une merveilleuse vie de saint François, écrite pour exhorter les frères mineurs à l'unité. Il fut canonisé en 1482.

Dirck van Baburen (Utrecht 1595- ib. 1624) : un des grands peintres du baroque hollandais, connu également sous les noms de Teodoer van Baburen et Theodor Baburen. Baburen passa plusieurs années à Rome, où il tomba sous l'influence des travaux du Caravage récemment décédé. Lui et d'autres peintres hollandais exportèrent le style du peintre italien dans leur pays. Sa carrière fut très courte.  Il laissa peu d'œuvres : Le Concert ; L'Entremetteuse ; Prométhée enchaîné par Vulcain, etc.
Mis à jour ( Vendredi, 22 Janvier 2010 21:05 )