Accueil
Biographie
Bibliographie

Evénements
Invités
Correspondance
Photos
Contact

OEUVRES

Voluptés inassouvies
Sainte Anne
Haiku
Soupir
Tendresse

Instant
Ad Limina Apostolorum
Noël
La Création

La mort du Prophète
Le visage de l'ami
La Vie s'avance
Chants monodiques
Emotion

Mitis ut colomba
Toi, Vierge de feu
Instants de pure éternité
Etait-ce moi, ô âme

Pâques

Tu frappes à la porte
Trois s
oupirs
Palmyre
Innocence
Des saintes et des roses
Nuit profonde de l'été
J'ai de la mort
Calme tragique et nostalgie
Des paroles anciennes
Frisson

Tu dis approche

Les mots
Eponymie
Sandro Botticelli
La chapelle funéraire
Rencontre
Synaxaire
Kontakion
Les cieux des cieux
Divagation
Offrande florale
Forêt de lumière
Aime-moi, Ô mon amour
Er le pamphylien
Tu entres, tu allumes la lumière
Elévation sur la beauté

La poésie russe
Hortus delicarium
Scintillement
Deux saisissements de l'âme
Ô temps sublime, Ô Pâques divine

Prosopopée
Douleur
La rue que j'habite
Accalmie

Ô Âme, Combien les paroles
Des Vers par d'autres aimé
Allophtoneonta

Seneca
Tu es, ami splendide
Catulle

Carthage
Berceuse
Au-delà de la surface
Transcendance
Et cette lumière insaisissable
Revelator Occulti
Rêve

Funérailles grecques

Souris mon bel enfant
Musique de la mémoire
Haibun pour un prince endormi
Haibun pour un prince amoureux
Aube
Ecoute, mon tendre prince
Je regarde par la fenêtre
Sublime perfection
Anaglyphes
Lampadophores
Modestie
Non mon frère je ne suis pas triste
Immersion
Khosrow Anushirvan
Mots d'azur
Andronikos
La Stèle obsidienne

Postludium


LES MOTS D'AZUR


Yves Klein, Monochrome bleu sans titre (IKB 82)
 

A Stephen

« Ses yeux cherche encore
Celle qui fut si belle »


          
L'empereur Wou

Nous aimions la mer, les vagues languides de l'eau
Le vert délicieux des plaines et des collines,
Le livre du silence et la musique divine
Des vers de Théocrite  à l'ombre des sureaux !

        
  Athanase Vantchev de Thracy

Fleurigny – Touques, ce mardi premier janvier 2008

 


Glose :

L'empereur Wou-ti ou Ou-ti des Hans (140-87 av. J.-C.) : empereur chinois et poète de la dynastie des Hans Occidentaux. Fils de King-ti, Wou-ti lui succède et commence un règne qui devait durer cinquante-quatre ans et compter parmi les plus brillants qu'il y ait jamais eu en Chine. Il envoie l'ambassadeur Tchang K'ien jusque dans la Bactriane pour s'allier avec cet État contre les Hiong-nou (Les Huns). De 111 à 108 av. J.-C., il détruit le royaume de Nan-yue qui avait sa capitale à Canton et subsistait depuis un siècle. Il soumet les principautés indépendantes qui s'étaient établies dans les provinces du Ngan-hoei, du Yunnan et du Se-Tch'oan; il triomphe du roi de Tch'ao-sien, en Corée; il tient en respect les Hiong-nou. Sous son règne, Se-ma Ts'ien écrit ses mémoires historiques; Se-ma Siang-jou compose ses poésies; K'ong Ngan-kouo déchiffre l'ancien texte du Chou-king; une grande impulsion est donnée aux études littéraires. Wou-ti se montre très superstitieux; il accorde une grande faveur à des charlatans qui lui promettent l'immortalité. Les dernières années de son règne sont attristées par le complot de quelques favoris qui réussissent à lui faire décider la mort de l'héritier présomptif.

Théocrite (vers  311-260 av. J.-C.) : poète grec, il a inventé la forme pastorale en donnant une image bucolique de la campagne et de la vie paysanne. Ses Idylles, que les Romains appréciaient tout particulièrement, inspirèrent Virgile, grâce à qui le genre pastoral traversa les époques. A Théocrite appartient ce célèbre vers : « Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir »

  

ITALIAN

 Parole d’Azzurro

 A Stephen

  « I suoi occhi cercano ancora
Lei che fu così bella »

          L’Imperatore Wou

Amavamo il mare, le onde languide
Il delizioso verde di pianure e colline,
Il libro del silenzio e la musica divina,
I versi di Teocrito all’ombra dei sambuchi !

Athanase Vantchev de Thracy

Traduit en italien par Anna Piutti

 

English

WORDS IN SKY BLUE

For Stephen
  
  
"His eyes are still seeking
She who was so beautiful"

        
        
Emperor Wou
  
We loved the sea, the languid waves of the water
The delicious green of the plains and hills,
The book of silence and the divine music
Of the verse of Theocritus in the shade of the elders!
  
Athanase Vantchev de Thracy

Translated into English by Stephen Bannister